Suivez le N°412 au prochain rallye d’Arzacq. David Toulou, son pilote, se motive a l’approche de l’echeance

Suivez le N°412 au prochain rallye d’Arzacq. David Toulou, son pilote, se motive à l’approche de l’échéance

toulou

1) 2 ans d’arrêt suite à la vente du cherokee, tu reviens avec une nouvelle auto pour 2018 : est ce si difficile de couper avec cette discipline ?

Oui 2 ans d’arrêt c’est long et court à la fois. Après la vente du cherokee à Nicolas Cassiède qui a fait des exploits avec, je me tourne vers la catégorie SSV. J’ai fait l’achat d’un Can-Am x3 à Vincent Locmane fin décembre, je me suis tourné vers ce choix car c’est un engin fiable avec pas trop de mécanique à faire entre 2 courses. Je reviens cette saison pour réapprendre car en 2 ans le niveau a beaucoup progressé et me mettre en main le x3. J’ai coupé 2 ans car mon boulot me prend beaucoup de temps et je me suis dit qu’il serait bon de penser un peu à moi et pas seulement 24h/24 au boulot.

2) Tu es un battant et compétiteur, tu vas te retrouver parmi 15 à 20 concurrents dans une catégorie où une dizaine cherchera à l’emporter.

C’est qu’il y a de plus en plus d’adeptes à la catégorie SSV, et c’est tant mieux pour le tout terrain. Pour ma part et celle de Thibaut mon co-pilote nous partons sereins sans aucune pression et nous verrons bien les premiers résultats à Arzacq et là nous verrons bien où nous serons placés. J’ai un tempérament à me battre jusqu’au bout, donc nous partons à Arzacq avec l’intention d’y faire pourquoi pas un résultat.

3) Que représente Arzacq pour toi ? Cites nous un beau souvenir de course.

Arzacq déjà c’est à la maison et en plus j’adore ce rallye. Mon meilleur souvenir d’Arzacq est bien-sur ma victoire en 2011. J’ai connu quand même un mauvais souvenir en 2010, Benoit Soulas m’avait prêté son cherokee et j’étais premier avec plus de 5 min d’avance. A la dernière spéciale la voiture s’arrête le doigt d’allumeur cassé pas de pièce sur place donc abandon. Cette course je voulais la gagner pour mon papa qui était décédé l’année précédente donc je te dis pas les boules et les larmes de désespoir.

Merci de m’avoir posé ces questions ça me booste encore plus pour Arzacq.

 

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.