Rallye des Collines, 65 partants !

Rallye des Collines, 65 partants !

C’est parti sous un soleil bleu azur. La Place Marcadieu à Arzacq s’est vidée et les concurrents de la 36ème édition, la première de la saison 2018, ont rejoint les spéciales du jour : Pistoulet (3 fois), Château (2 fois) et La Rance (2 fois).

Dix forfaits entre la liste des inscrits et celle sortie ce matin à l’issue des vérifications administratives. Certains des sudistes sont restés bloqués dans la neige tombée en abondance dans le Sud de la France. D’autres eurent la désagréable surprise de voir leur moteur rendre l’âme avant l’heure. Le cas, ce matin, à la mise en route de son engin de Yannick Lonné-Peyret : « J’ai préféré renoncer avant de tout détruite » a t’il déclaré le cœur gros en regardant s’élancer ses camarades de jeu. Même accroc pour Didier Barthe qui changea son moteur dans la nuit après avoir constaté une anomalie sur son Honda lors des vérifications techniques d’hier soir. Le souletin a pu prendre le départ ce matin.

C’est parti pour sept spéciales sur lesquelles il va falloir composer selon les terrains… La fiabilité sera le maître-mot de la journée car, celui qui évitera – sans difficulté – tous les pièges de la journée, rentrera ce soir en parc fermé, la tête haute.

Parmi les favoris, trois noms se détachent : Laurent Fouquet, Vincent Poincelet et Jean-Philippe Dayraut. Celui-ci, nouveau dans la discipline après avoir animé tous les tarmacs de France, de Navarre et hors frontière débarque dans ce Championnat pour tordre les habituels animateurs. Le Toulousain Dayraut a acquis la saison dernière le Rivet-Porsche de Anicet Garicoix et s’y est essayé sur les rallyes du Gers-Armagnac puis de Plaines et Vallées.

Comment va s’en sortir ce novice de la terre ? Jean-Philippe grand animateur du Trophée Andros ces dix dernières années, apprend vite et se montre redoutable derrière n’importe quel volant.  Son talent fait le reste !

Absent de marque : Thibaut Flouret-Barbé, victime hier, lors des reconnaissances à moto, d’une chute déclinant sur une fracture de l’omoplate. Le Champion en titre des 2 roues motrices laisse donc Yann Clévenot en découdre seul même, si les doigts se croisent en espérant que l’enfant de la Ville, Stéphane Boutet lui rende la réplique pour un retour à la compétition après deux années sabbatiques.

La 36ème édition du Rallye des Collines est partie… Que le meilleur gagne !

Marie-France Estenave

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.