Fabrice Rousseau vainqueur en SSV et 11eme au general

Fabrice Rousseau vainqueur en SSV et 11ème au général

Sacrée ambiance en SSV ! Les 10 engagés au Rallye d’Arzacq, manche d’ouverture du Championnat de France, se sont éclatés sur le parcours composé de 14 spéciales (7 le samedi et 7 le dimanche), avec leur petits engins qui font l’admiration car, ils passent partout les doigts dans le nez.

Vainqueur de la catégorie : Fabrice Rousseau de Châteauneuf en Charente, autoritaire leader dès la première spéciale n’a rien lâché ensuite au cours des 13 autres secteurs sélectifs malgré la pression permanente de Romain Locmane. Deux Can-Am en débat, c’est à voir et à déguster en particulier lors de leur déhanchements spectaculaires ou de leurs impressionnantes glissades. Sans pare-brise majoritairement, la gadoue transforma les équipages en boule de boue, au point de ne plus les reconnaître, tant ils furent repeints plaisantant sur le fait qu’ils n’auraient pas de rhumatisme !

Fabrice Rousseau s’est dévoilé en pilote heureux après avoir signé la victoire considérant : « En analysant mon week-end, j’ai gagné le rallye le samedi, ce qui m’a permis de gérer la journée de dimanche, car Romain (Locmane) n’a cessé de pousser comme dans un mêlée… »

Cet horticulteur de profession n’a pas choisi le rallye tout-terrain pour s’amuser cette saison : « Je possède deux machines et dans quinze jours, je participerai aux 3 et 6 Heures d’endurance à Saint-Laurent d’Arce avec l’équipe Quad Bike Evasion. J’effectuerai cette année quelques Baja également comme celle de Teruel en Espagne (juillet). Et pour boucler la boucle, comme mon métier prend beaucoup de mon temps au printemps et en été, je monte un dossier pour participer à l’Africa Eco Race (janvier 2019) avec Jérôme Bos en SSV, bien entendu… » confie ce sympathique pilote, vainqueur de la catégorie à Arzacq en compagnie de la non-moins pétillante : Elodie Massé.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.