Mots d’excuses de Fouquet, Poincelet, Favy

Trois pointures manquent à l’appel du Rallye d’Arzacq, manche d’ouverture du Championnat de France : Laurent Fouquet le tenant du titre, Vincent Poincelet son dauphin et Daniel Favy.

Laurent Fouquet avait annoncé à la fin de la saison dernière, la couronne nationale posée sur la tête avec Thierry Pian son navigateur : “je ne remettrai pas notre titre en jeu. Une pause s’impose professionnellement, je reviendrai sans pouvoir fixer quand mais pas cette année.” Si, le concepteur-pilote s’autorise cette pause, il poursuivra par ailleurs, en Endurance tout-terrain pour défendre son titre qu’il se partage avec Philippe Boutron et Gilles Billaut pour le Sodicars Racing.

Pour Vincent Poincelet, son absence est franche : “J’ai le droit de ne pas venir tout le temps sur le Championnat ! Il est long à disputer et court entre la fin d’une saison et le lancement de la suivante. Je vais me concentrer d’avantage sur mon entreprise (SPDO), raison pour laquelle je m’accorderai uniquement 4 à 5 apparitions pour prendre du plaisir et surtout pour ne pas amuser la galerie. J’aime énormément le rallye des Collines mais j’organise ce même week-end, une foire à 15€ la pièce en exposant 200 voitures pour la clientèle. J’irai au Labourd, également à Orthez et bien évidemment au Jean-de-la-Fontaine qui se dispute chez moi. Ensuite, j’aviserai !”

Quant à Daniel Favy, ses regrets fusent : “J’ai du boulot par dessus la tête. Le Buggy est prêt, je devais courir avec Pierre-Paul (Dronde) et je ne suis pas en canne ! Le rallye d’Arzacq va être magnifique, je ne peux vraiment pas venir ! Je serais au Labourd avec ma fille, je le lui ai promis !”

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.