ETAPE 1 TT ARZACQ : PAROLES DE PILOTES…

Ce soir, à l’issue de l’étape 1 du Rallye tout-terrain des Collines à Arzacq, manche d’ouverture du Championnat de France, l’équipage britannique Chris Bird et Anthony Brinkmann (Rivet Ford) sont en tête et précèdent Grégory Vincent et Sébastien Méquinion (Caze Nissan) de moins d’une seconde !

Les cinq premiers au classement général du Championnat sont dans un mouchoir de poche, ce qui laisse présager une belle bagarre durant l’étape 2 sur les six spéciales du jour : Lapierre, Château et Nouzeilles.

Nicolas BIDAULT (#404) – leader en SSV : « Tout va bien même le terrain gras nous convient. Nous roulons régulièrement.

David TOULOU (#412) - 6ème : « Avec ma fille Loane, nous avons bien géré la journée ! J’en garde sous le pied, on s’amuse bien ! »

Franck OLAIZOLA (#421) – 3ème : « Je me suis bien amusé durant l’étape. Le Can-Am fonctionne parfaitement, j’ai perdu un peu de temps dans l’ES5. »

Hervé BIDART (#408) – 18ème : « J’ai bien commencé le rallye mais ensuite dans Uzan 2, deux crevaisons arrière dans une ornière puis, en insistant trop sur le variateur, la courroie s’est cassée. Sur ces incidents, j’ai perdu une dizaine de minutes. »

Vincent LOCMANE (#411) – 10ème : « Je suis en pleine forme et espère être de la même façon demain ! Mon objectif, être dans les 10 premiers, nous y sommes ! »

Thibaut LACOSTE (#431) 6ème : « C’est la première fois que je participe au Rallye d’Arzacq, donc totale découverte. Suis heureux d’avoir roulé aujourd’hui sur les terres de ma Maman (Mazerolles) et demain sur celles de mon Papa (Poursuigues). Ma journée s’est démarquée par une crevaison lente dans Uzan2 et un triangle dans Pont Long2. »

Pascal BIDART (#448) – 14ème : « Nous avons cassé un cardan dans l’ES1 (Uzan) puis une courroie, c’est le bilan de la journée. »

José CASTAN (#555) – 5ème : « J’ai roulé cool en ayant du mal à me mettre dedans ! Je ne suis pas assez incisif face aux nombreux jeunes ! Peux mieux faire ! »

Fabien DARRACQ (#302) – leader 4×4 : « C’est un rallye compliqué à gérer. Je suis en tête ce soir suite aux soucis rencontrés par Fabien (Daigneau). »

Fabien DAIGNEAU (#304) – 2ème : « Tout a bien fonctionné jusqu’à la spéciale 5 (Pont Long). La boîte de transfert a lâché dans la 6 (Aubiosse), pas facile de rouler en 2 roues motrices. Demain, j’ai peur de casser le train arrière… »

Alexandre THION (#6) – 6ème : « Une journée compliquée ! J’ai apporté quelques innovations au Fouquet dont une palette au volant. J’ai donc découvert au fil des spéciales le fonctionnement. J’ai commis quelques bêtises et sur la fin, je me suis senti mieux en termes de chronos. »

Joël CHOPIN (#8) – 11ème : « Dure reprise. La voiture est impeccable. Terrain comme j’aime. Je roule trop sur la réserve. »

Jean GARICOIX (#165) – 3ème : « Très beau rallye malgré le temps ! C’est extrêmement glissant mais ce l’est pour le tout le monde ! »

Grégory VINCENT (#9) – 2ème : « Les spéciales sont jolies mais ce sont dégradées au fil des passages. Pas possible de mettre tout, sur les freinages et certains endroits manquent de grip. Le rallye est plus technique que l’an dernier. Je roule sur la défensive. »

Yannick LONNE-PEYRET (#10) – 9ème : « J’ai explosé une roue dans Uzan 2. Après des modifications effectuées cet hiver, j’ai le sentiment que mon Fouquet est plus adapté aux rallyes actuels. Il faut rouler à fond pour jouer devant ! »

Jérôme HELIN (#33) – 7ème : « Je me suis collé une petite pression depuis le départ. J’ambitionne d’être à l’arrivée pour le petit groupe humain qui m’a aidé à partir, ne serait-ce que pour les remercier ! »

Stéphane ABADIE (#25) – 6ème : « J’ai assuré toute la journée… d’autant que je n’ai roulé depuis les Cimes 2019. »

Daniel FAVY (#29) – 12ème : « Pas une spéciale sans avoir de souci : étrier de frein, surchauffe, un tout droit… j’ai roulé propre uniquement dans la dernière. »

Nicolas CASSIEDE (#111) – 4ème : « J’ai très bien démarré (il signa le meilleur chrono de l’ES1 à Uzan), je me sens vraiment à l’aise dans l’auto. J’ai tout donné au cours de la journée. Le Fouquet est sain et bien préparé. J’ai pris du plaisir ! »

Stephan BARTHE (#12) – 13ème : « C’est dur mais super ! Avec Loïc dans l’habitacle, nous nous éclatons. J’ai de la chance de piloter une auto magnifique. Je prends un peu d’assurance au fil des spéciales, il faut y aller progressivement. »

Chris BIRD (#175) – 1er : « L’auto marche très bien avec le nouveau moteur qui l’équipe. Anthony qui n’avait plus roulé depuis une dizaine d’année, rempli bien son job. »

Marie-France Estenave

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés